Cliquer ici pour visiter la page d’accueil d’EUFIC
Sécurité alimentaire & qualité des aliments
Technologie alimentaire
Food Risk Communication
Nutrition
Santé & mode de vie
Maladies liées au régime alimentaire
Consumer Insights
(Uniquement en anglais)
Food for thought
(Uniquement en anglais)
EU initiatives
(Partiellement traduit)
Coup de projecteur sur
Energy Balance

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.



FOOD TODAY 07/2006

Sécurité alimentaire : perception du risque parmi les consommateurs européens

Food TodayComprendre comment les consommateurs perçoivent les risques est essentiel pour élaborer des stratégies de communication efficaces sur les risques sanitaires. Le récent rapport Eurobaromètre « Au sujet des risques » éclaire d’un jour intéressant la manière dont les consommateurs européens perçoivent les risques alimentaires en particulier et comment ils réagissent aux informations qui leur sont transmises à leur sujet..
 
L’enquête sur la perception du risque a été commandée conjointement par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et la direction générale pour la santé et la protection des consommateurs (DG SANCO) et elle a été menée dans les 25 États membres de l’Union européenne, du 2 septembre au 6 octobre 2005.
 

Perception du risque

Les Européens pensent que leur santé est probablement plus menacée par la pollution environnementale, les accidents de la route ou les maladies graves que par les aliments qu’ils consomment.
 
En règle générale, les Européens associent la nourriture à des connotations positives, et plus particulièrement au goût et au plaisir. Moins d’un consommateur sur cinq associe spontanément l’alimentation à la santé. Lorsque les répondants ont été invités à désigner un problème ou un risque particulier lié à la nourriture, les réponses fournies n’ont pas permis de dégager de tendance unanime. Les menaces alimentaires récentes, comme celles causées comme l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou les dioxines, ne semblent pas à l’heure actuelle préoccuper outre mesure les consommateurs européens. Par contre, l’intoxication alimentaire, la présence de résidus de pesticide dans les aliments et l’obésité restent très présents dans les esprits.
 
D’après la liste des risques éventuels pour la sécurité alimentaire qui leur a été présentée, il ressort que les consommateurs semblent légèrement plus préoccupés par les facteurs de risque extérieurs qui échappent à leur contrôle. Les aspects personnels tels que les allergies alimentaires ou celles en rapport avec leur propre comportement, tels que la préparation des aliments, l’hygiène et la prise de poids, les inquiètent moins. En règle générale, les femmes se préoccupent davantage de la sécurité alimentaire que les hommes.
 
Perception des actions des autorités publiques
 
Plus de trois consommateurs européens sur cinq connaissent les politiques de l’Union européenne en matière de sécurité alimentaire. Une proportion encore plus élevée (85 % des consommateurs européens) connaît par exemple les mises en garde qui figurent sur les paquets de cigarettes, ce qui témoigne du fort retentissement des politiques antitabac.
 
Globalement, les Européens font très largement confiance aux actions menées par les autorités publiques dans le domaine de la santé. La plupart d’entre eux estiment que les autorités prennent au sérieux leurs préoccupations sanitaires (54 %) et qu’elles réagissent rapidement
(55 %). Par contre, 47 % d’entre eux affichent un certain scepticisme et pensent que les autorités auront plutôt tendance à privilégier les intérêts économiques des producteurs au détriment de la santé des consommateurs.
En ce qui concerne les questions de sécurité alimentaire, près de 60 % des consommateurs européens ont le sentiment que les autorités publiques tiennent compte des connaissances scientifiques les plus récentes dans leurs décisions en matière de politiques. Près de la moitié sont satisfaits des efforts d’information des citoyens sur les risques liés à l’alimentation déployés par les autorités publiques. Bien que les opinions soient partagées au sujet des progrès accomplis sur le front de la sécurité alimentaire au cours des dix dernières années, près de la moitié des personnes interrogées considèrent que les actions des autorités publiques relatives aux risques alimentaires sont suffisantes.
 
Sources d’information
 
S’agissant d’évaluer les sources d’information, il s’avère que les reportages ou annonces sur la sécurité alimentaire dans les médias atteignent une large majorité de citoyens européens. La plupart des répondants se rappelaient en effet avoir vu ou lu quelque chose dans les médias sur le tabac, l’obésité et l’alcool et plus de
60 % sur un aliment dangereux ou mauvais pour la santé, plus particulièrement au cours des 6 derniers mois.
 
Parmi les répondants qui ont vu ou lu un reportage dans les médias sur la sécurité d’un aliment en particulier, plus de la moitié a déclaré avoir changé ses habitudes alimentaires en conséquence et évité cet aliment soit temporairement (37 %), soit de manière permanente (16 %). Le fait que plus de 40 % des consommateurs ne tiennent pas compte des nouvelles dont ils prennent connaissance dans les médias, ou s’en inquiètent mais ne font rien, comporte toutefois d’importantes implications pour les communications sur les risques car les médias ont un rôle important à jouer pour sensibiliser le public et en dernier ressort, l’inciter à modifier son comportement alimentaire.
 
Enfin, l’étude révèle que les associations de consommateurs, les médecins et les scientifiques sont les sources pour la diffusion d’informations sur les risques alimentaires qui recueillent la plus grande confiance, suivis de près par les autorités publiques. La confiance dans les médias est comparativement plus faible et les opérateurs économiques (industrie agroalimentaire, agriculteurs et commerce de détail) figurent parmi les sources les moins dignes de confiance.
 
Pour tout complément d’information
 
Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Perception du risque : Rapport de l’enquête Eurobaromètre.
FAQ (Uniquement en anglais)
À PROPOS DE L'EUFIC
Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) est une organisation à but non lucratif qui fournit aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition et aux enseignants des informations sur la sécurité sanitaire & la qualité des aliments ainsi que sur la santé & la nutrition s'appuyant sur des recherches scientifiques en veillant à ce que ces informations puissent être comprises par les consommateurs.

En savoir plus
Date de la dernière mise à jour du site : 30/07/2014
Afficher tous les résultats de recherche