Cliquer ici pour visiter la page d’accueil d’EUFIC
Sécurité alimentaire & qualité des aliments
Technologie alimentaire
Food Risk Communication
Nutrition
Santé & mode de vie
Maladies liées au régime alimentaire
Consumer Insights
(Uniquement en anglais)
Food for thought
(Uniquement en anglais)
EU initiatives
(Partiellement traduit)
Coup de projecteur sur
Energy Balance

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.



FOOD TODAY 03/2011

Comment manger sainement à petit prix ?

La crise économique a des répercussions négatives sur le pouvoir d’achat alimentaire de bon nombre d’Européens et conduit à une réduction généralisée des dépenses alimentaires. Il est généralement admis, à tort, que tous les aliments bons pour la santé coûtent cher. Pourtant, avec quelques astuces et un peu de planification, il est possible de manger sainement à petit prix.

Réduction des dépenses
L’enquête Eurobaromètre Flash 2010 sur l’impact social de la crise économique actuelle révèle que près d’un Européen sur cinq a été dans l’impossibilité d’acheter de la nourriture ou d’autres articles de consommation courante au moins une fois au cours des 12 mois précédant l’enquête1. Face à l’instabilité de leur situation financière, les citoyens européens s’inquiètent de leur avenir et essaient de réduire leurs dépenses. Une des cibles les plus évidentes est l’alimentation.

La cuisine-maison : moins chère
Une étude américaine récente a procédé à une comparaison du coût des courses alimentaires en supermarché pour satisfaire aux recommandations alimentaires nationales au coût d’une alimentation essentiellement constituée de repas pris dans des établissements de restauration rapide2. Les denrées alimentaires achetées au supermarché incluaient des fruits frais, des légumes surgelés, des poitrines de poulet, de la viande maigre, des pâtes, du pain, des céréales pour le petit déjeuner et des produits laitiers. Les repas achetés au restaurant se composaient essentiellement de sandwichs, de croquettes de poulet, de pommes de terre rissolées et de frites, de jus, de café ou de boissons sucrées. Les analyses ont révélé que le coût par calorie des repas pris au restaurant était 24 % plus élevé que celui des repas préparés à la maison. Ce calcul n’a toutefois pas pris en compte le coût des infrastructures privées nécessaires à l’élaboration des repas, ni le temps nécessaire à l’achat des ingrédients et à la préparation des repas. Il est donc possible que les économies soient quelque peu inférieures. Malheureusement, nous ne disposons d’aucune donnée comparable pour l’Europe.

Les recommandations privilégient les denrées alimentaires bon marché
On croit très souvent que manger sainement coûte cher. Mais l’éventail des choix offerts dans les supermarchés d’aujourd’hui multiplie les solutions. De plus, les guides alimentaires ne recommandent que de petites quantités d’aliments coûteux comme la viande, le poisson, le poulet et le fromage. En fait, nous devrions manger plus de fèves, de lentilles et d’autres denrées alimentaires bon marché comme le pain (complet), le riz, les pâtes et d’autres céréales. Pratiquement, cela signifie que nous devrions mettre plus de fèves et moins de viande dans notre chili et moins de fromage sur nos pâtes. En ce qui concerne les fruits et les légumes, les produits saisonniers frais ne coûtent habituellement pas très cher. Il est aussi possible de se tourner vers les produits surgelés et les conserves, disponibles toute l’année et qui contribuent de manière identique aux apports recommandés en fruits et en légumes. Compte tenu de la sécurité et de la qualité nutritionnelle des aliments traditionnels, il n’est pas utile de privilégier les aliments biologiques, plus chers, surtout en cas de difficultés budgétaires. Il est donc important de surveiller les promotions lorsque vous faites vos courses et surtout, de n’acheter que ce que vous allez réellement consommer.

Limiter le gaspillage
En Europe, nous jetons de grandes quantités de denrées alimentaires chaque année, parfois même encore contenues dans leurs emballages d’origine. Cela est principalement dû au fait que nous ne surveillons pas les dates de péremption, que nous cuisinons en trop grandes quantités et jetons les restes à la poubelle. Des sites Web ont été mis en ligne pour nous aider à minimiser le gaspillage alimentaire et fournissent souvent des conseils pour optimiser les portions et préserver la fraîcheur des aliments, de même que des recettes pour accommoder les restes.

Toujours avoir un plan !
Le meilleur moyen de manger sainement, à bon marché et sans gaspiller, est d'avoir un plan ! Il vous suffit pour cela de consacrer à peu près une demi-heure de votre temps à la préparation des menus de la semaine, à la consultation de livres de recettes ou de sites Web utiles qui fourmillent d’idées de repas sains et bon marché. Vérifiez ce que vous avez déjà en réserve, dressez la liste des ingrédients supplémentaires dont vous aurez besoin et consultez-la lorsque vous faites vos courses. Le fait de manger avant de faire vos courses peut également vous aider à éviter les achats impulsifs. Faire ses courses le ventre vide conduit souvent à une surconsommation. Grâce à ces astuces, vous disposerez d’ingrédients que vous pourrez accommoder ensemble et qui ne se perdront pas, vous gagnerez du temps chaque soir en sachant à l’avance de que vous allez cuisiner et vous pourrez préparer des repas savoureux et sains sans vous ruiner.

Quelques conseils frugaux

  • Achetez des fruits et des légumes de saison et élaborez vous-même vos repas, avec les ingrédients que vous avez à votre disposition, lorsque vous le pouvez
  • Préparez un menu hebdomadaire sain et bon marché
  • Faites une liste de courses et tenez-vous-y
  • Rangez votre réfrigérateur/placard de manière à utiliser les produits avant leur date de péremption
  • Cuisinez des quantités adaptées pour éviter le gaspillage
  • Apprenez à accommoder les restes
  • Cuisinez des portions doubles et congelez-en la moitié pour plus tard
  • Les supermarchés proposent souvent des articles périssables à prix réduit à la fin de la journée ou à la fin de la semaine, lorsque leur date limite de vente est proche
  • Partagez les promotions/achats en gros avec des amis ou congelez pour un usage ultérieur

Pour plus d’informations
http://www.quefaireavec.com  
http://www.servicevie.com/bien-manger
http://fr.move-eat.be/intro.php

Références

  1. Commission européenne. Suivi de l’impact social de la crise : perceptions du public dans l’Union européenne. Eurobaromètre Flash, vague 2, mars 2010, accessible à : http://ec.europa.eu/public_opinion/flash/fl_286_en.pdf
  2. McDermott AJ and Stephens MB. (2010). Cost of eating: Whole foods versus convenience foods in a low income model. Family Medicine 42(4):280-284. Accessible à : www.stfm.org/fmhub/fm2010/April/Andrew280.pdf
À PROPOS DE L'EUFIC
Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) est une organisation à but non lucratif qui fournit aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition et aux enseignants des informations sur la sécurité sanitaire & la qualité des aliments ainsi que sur la santé & la nutrition s'appuyant sur des recherches scientifiques en veillant à ce que ces informations puissent être comprises par les consommateurs.

En savoir plus
Date de la dernière mise à jour du site : 21/08/2014
Afficher tous les résultats de recherche