Cliquer ici pour visiter la page d’accueil d’EUFIC
Sécurité alimentaire & qualité des aliments
Technologie alimentaire
Food Risk Communication
Nutrition
Santé & mode de vie
Maladies liées au régime alimentaire
Consumer Insights
(Uniquement en anglais)
Food for thought
(Uniquement en anglais)
EU initiatives
(Partiellement traduit)
Coup de projecteur sur
Energy Balance

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.



10 CONSEILS 06/2006

10 conseils pour une alimentation saine

  1. Mangeons des aliments variés !
  2. Basons notre alimentation sur des aliments riches en glucides
  3. Mangeons une grande quantité de fruits et de légumes
  4. Gardons un poids optimal pour la santé et le bien-être
  5. Mangeons des portions raisonnables, réduisons les portions sans pour autant réduire la variété
  6. Mangeons régulièrement !
  7. Buvons suffisamment !
  8. Bougeons !
  9. Commençons dès maintenant, en modifiant progressivement nos habitudes !
  10. Il n'y a pas de " bons " ou de " mauvais " aliments, mangeons de tout !

 

1. Mangeons des aliments variés !

Il y a plus de 40 nutriments différents et ils sont tous nécessaires à notre santé. Il n'existe aucun aliment capable de tous les apporter à lui seul. Les aliments proposés aujourd'hui permettent d'avoir une alimentation très variée, que nous achetions des produits frais pour cuisiner, ou des repas tout-préparés. Equilibrons nos choix au fil du temps ! Si nous prenons un déjeuner riche en graisses, faisons un dîner " léger ". S'il nous arrive un jour de manger au dîner une grosse portion de viande, nous pourrions peut-être choisir du poisson le jour suivant. Varions nos plaisirs!

Haut de la page

2. Basons notre alimentation sur des aliments riches en glucides

La plupart d'entre nous ne mange pas assez d'aliments tels que le pain, les pâtes, le riz, les céréales ou les pommes de terre. Plus de la moitié des calories devrait provenir de ces aliments. En plus, essayons d'augmenter notre apport en fibres en mangeant davantage de pain complet, et de céréales.

Haut de la page

3. Mangeons une grande quantité de fruits et de légumes

Là encore, nous ne mangeons pas assez de fruits et de légumes, alors qu'ils fournissent d'importants nutriments protecteurs comme les vitamines et les fibres. Il faudrait en manger au moins cinq portions par jour, en essayant différentes variétés et de nouvelles recettes.

Haut de la page

4. Gardons un poids optimal pour la santé et le bien-être

Notre poids optimal dépend de nombreux facteurs : sexe, taille, âge, hérédité... Une surcharge pondérale augmente le risque de maladies telles que les affections cardiaques ou le cancer. Un excès de poids résulte d'un apport calorique alimentaire supérieur aux besoins. Ces calories excédentaires peuvent être apportées par tous les nutriments énergétiques - protéines, matières grasses, glucides ou alcool - mais les matières grasses constituent la source énergétique la plus importante (9 kcal/gramme contre 4 pour les glucides et les protéines). L'activité physique est un bon moyen d'augmenter notre dépense énergétique quotidienne et notre bien-être. Le message est simple : si nous avons pris du poids, nous devons manger moins et faire davantage d'exercice physique.

Haut de la page

5. Mangeons des portions raisonnables, réduisons les portions sans pour autant réduire la variété

Si nous prenons des portions raisonnables, il sera plus facile de profiter de tous les aliments que nous aimons. Nous n'aurons pas besoin d'en éliminer. Par exemple, on considère comme portions raisonnables : 100g de viande, un fruit de taille moyenne, une tasse de pâtes (avant cuisson) et 50ml de crème glacée. Les plats tout-préparés peuvent être un moyen pratique de contrôler les portions que nous mangeons car ils présentent souvent sur leur emballage la quantité de calories. Si nous mangeons à l'extérieur, partageons une portion avec un ami.

Haut de la page

6. Mangeons régulièrement !

Sauter un repas, en particulier le petit-déjeuner, peut provoquer une faim entraînant la prise d'un repas trop copieux à midi. Prendre une collation entre les repas peut aider à apaiser la faim, à condition de ne pas en faire des repas supplémentaires. N'oublions pas d'inclure nos collations ou goûters dans le décompte de notre apport calorique total.

Haut de la page

7. Buvons suffisamment !

Nous avons besoin de boire au moins 1,5 litres d'eau par jour ! Davantage s'il fait très chaud ou en cas d'exercice physique. L'eau et les boissons froides ou chaudes permettent de couvrir nos besoins.

Haut de la page

8. Bougeons !

Comme nous l'avons vu, un excès de calories et une activité physique insuffisante peuvent entraîner une prise de poids. L'activité physique aide à brûler ces calories excédentaires. Elle est également bénéfique pour le cœur, pour le système cardio-vasculaire, pour la santé en général et favorise une sensation de bien-être. Autant de raisons qui doivent nous inciter à pratiquer quotidiennement une activité physique. Utilisons les escaliers plutôt que l'ascenseur (que ce soit pour monter ou descendre !) ; accordons-nous une petite marche lors de la pause déjeuner… Pas besoin d'être athlète pour se remuer !

Haut de la page

9. Commençons dès maintenant, en modifiant progressivement nos habitudes !

Il est plus facile de modifier progressivement son style de vie que de le changer radicalement. Faisons la liste des aliments et des boissons que nous consommons pendant trois jours. Avons-nous mangé assez de fruits ou de légumes ? Pour commencer, essayons seulement d'inclure à notre menu une portion supplémentaire de fruits ou de légumes chaque jour. Nos aliments favoris ne sont-ils pas trop riches en graisses et ne nous font-ils pas prendre du poids ? Ne les éliminons pas, cela nous déprimerait ; essayons plutôt de manger plus léger (moins de matières grasses), ou prenons des portions plus petites… et commençons par utiliser les escaliers sur notre lieu de travail !

Haut de la page

10. Rappelez-vous, c'est une question d'èquilibre

Il n'y a pas de " bons " ou de " mauvais " aliments, il n'y a que de bons ou de mauvais régimes. Ne nous sentons pas coupables d'aimer tel ou tel aliment. Au contraire, consommons-les avec modération, et choisissons d'autres aliments afin d'équilibrer et de varier notre alimentation, ce qui est vital pour être en bonne santé.

Haut de la page
À PROPOS DE L'EUFIC
Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) est une organisation à but non lucratif qui fournit aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition et aux enseignants des informations sur la sécurité sanitaire & la qualité des aliments ainsi que sur la santé & la nutrition s'appuyant sur des recherches scientifiques en veillant à ce que ces informations puissent être comprises par les consommateurs.

En savoir plus
Date de la dernière mise à jour du site : 21/08/2014
Afficher tous les résultats de recherche