Cliquer ici pour visiter la page d’accueil d’EUFIC
Sécurité alimentaire & qualité des aliments
Technologie alimentaire
Food Risk Communication
Nutrition
Santé & mode de vie
Maladies liées au régime alimentaire
Consumer Insights
(Uniquement en anglais)
Food for thought
(Uniquement en anglais)
EU initiatives
(Partiellement traduit)
Coup de projecteur sur
Energy Balance

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.



FOOD TODAY 11/1999

Pour combattre les infections hivernales

Food TodayNous considérons quasiment comme un exploit de passer l’hiver sans avoir eu un seul rhume. Cependant les recherches nous montrent de plus en plus qu’une nourriture saine peut contribuer à fortifier le système immunitaire et donner à notre corps les meilleures chances pour combattre les rhumes.

A ce jour, les seuls traitements contre le rhume proposés par votre médecin ou pharmacien ne combattent que les symptômes tels maux de gorge, nez qui coule ou se bouche, toux, éternuements et insomnies. Très peu de conseils sont donnés à propos de l’alimentation parce qu’il n’existe que très peu de preuves scientifiques démontrant les effets de notre nourriture sur le virus.

Il y a une exception possible et elle concerne la prise de vitamine C.

Des observations, non encore concluantes, tendent à démontrer qu’administrer d’importantes quantités de vitamine C au moment de l’apparition des symptômes peut s’avérer bénéfique. Chez certaines personnes, le fait de prendre entre 500 et 1000 mg de vitamine C par jour peut contribuer à réduire la gravité et peut-être même la durée d’un rhume. Le sentiment des chercheurs est que ces effets pourraient être dus à une augmentation du taux d’interféron dans le sang aidant ainsi les cellules à se protéger des attaques du virus.

L’apport en vitamine C peut être augmenté grâce aux aliments et aux boissons tels que les agrumes et leur jus, les kiwis, les patates douces, les poivrons, les cassis, les légumes à feuilles vertes, les fruits exotiques comme les goyaves, ainsi que certains aliments riches en vitamine C. Un apport complémentaire en vitamine C peut également être envisagé.

D’autres travaux montrent que la prévention pourrait s’avérer plus efficace que les soins. Des scientifiques ont observé chez des personnes âgées soumises à un traitement prolongé de compléments micronutriments comprenant 20 mg de zinc, 100 microgrammes de sélénium, 15 mg de vitamine E et 6 mg de bêta-carotène développent moins d’infections respiratoires. Il est donc possible qu’un régime comprenant un apport suffisant et régulier de ces vitamines et sels minéraux puisse contribuer à protéger une grande partie de la population.

Les vitamines et les sels minéraux ne sont pas les seuls capables de combattre les infections. Il y a bien longtemps que les herboristes vantent les bienfaits de l’ail contre les virus ; une propriété qui pourrait être due à l'un de ses constituants naturels. Des extraits d’Echinacca (ou barbeau pourpre), sous forme de gouttes ou des gélules sont également appréciés pour leur action antivirale.

En même temps que certains aliments paraissent contribuer à renforcer le système immunitaire, il semble que le stress réduise le taux de certaines vitamines et de certains sels minéraux. Il semblerait aussi qu’un régime sain et varié avec beaucoup de fruits et légumes associé à un bon équilibre entre l’exercice et le sommeil soit la juste stratégie dans la bataille hivernale contre le rhume de cerveau.

Références

  • Paul Knipschild : Revues générales : Vitamine C et rhume de cerveau. BMJ;309:719-21, 1994. Carr AB et coll.: Vitamine C et rhume de cerveau : utilisation de jumeaux identiques comme témoins. Med J Aust 2;411-12, 1981. Berber WF et coll.: Effet de l’acide ascorbique, du salicylate de sodium et de la caféine sur le taux sérique d’interféron en réponse à une infection virale. Pharmacology 13(3);228-33, 1975.
  • Mary Ann Johnson et coll. : apport complémentaire en micronutriments et infection chez des vieillards en établissement spécialisé, Nutr Re, vol. 55, N° 11, 400-404. Berdanier CD : Les multiples aspects du stress, Nutr. Today 22 (2); 12,1987. Ross AC : Vitamine A et immunité protectrice, Nutr Today 27 (4) ; 18, 1992

Aliments apportant vitamine C, vitamine E, Bêta-carotène, zinc et sélénium

Nutriment Aliments à consommer
Vitamine C Agrumes, kiwis, goyaves, poivrons, cassis, fraises
Vitamine E Amandes, noisettes, graines de tournesol, patates douces, huile de tournesol, germes de blé et huile de germes de blé, avocats
Bêta-carotène Carrots, sweet potatoes, pumpkin, guava, mangoes, apricots, red peppers tomatoes, dark green vegetables
Zinc Fruits de mer, viande rouge, germes de blé, céréales complètes comme le pain complet et les céréales complètes du petit déjeuner
Sélénium Noix du Brésil, graines de tournesol, moules, thon à l’huile en boîte, haddock, rognons

 

Podcasts liés
fibre, Fibre alimentaire, Minerals, Etiquetage alimentaire & allégations, Aliments enrichis, Choix de l'alimentation
À PROPOS DE L'EUFIC
Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) est une organisation à but non lucratif qui fournit aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition et aux enseignants des informations sur la sécurité sanitaire & la qualité des aliments ainsi que sur la santé & la nutrition s'appuyant sur des recherches scientifiques en veillant à ce que ces informations puissent être comprises par les consommateurs.

En savoir plus
Date de la dernière mise à jour du site : 22/04/2014
Afficher tous les résultats de recherche