Cliquer ici pour visiter la page d’accueil d’EUFIC
Sécurité alimentaire & qualité des aliments
Technologie alimentaire
Food Risk Communication
Nutrition
Santé & mode de vie
Maladies liées au régime alimentaire
Consumer Insights
(Uniquement en anglais)
Food for thought
(Uniquement en anglais)
EU initiatives
(Partiellement traduit)
Coup de projecteur sur
Energy Balance
Espace multimédias

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.



Foire aux questions

Existe-t-il des inconvénients concernant le conditionnement sous atmosphère modifiée (MAP) et comment cela fonctionne-t-il ? Quelles sont les réglementations dans l’UE ?

Le conditionnement sous atmosphère modifiée repose sur l’altération de la composition de gaz en contact avec la nourriture en remplaçant l’air par un seul gaz ou un mélange de gaz. Il est alors associé à un stockage à faible température, moins de 3 degrés. Le but des emballages sous atmosphère modifiée est d’exclure ou de fortement réduire les niveaux d’oxygène, pour garder l'humidité de la nourriture et pour empêcher la croissance de microbes aériens.
 
Alors que cette méthode d’emballage fonctionne bien pour empêcher la croissance de bactéries de détérioration à aérobies stricts, de nombreuses bactéries liées à des maladies transportées par la nourriture, comme le Clostridium, le Campylobacter et la listériose, ne sont pas affectées de la même façon. Heureusement, il y a d’autres moyens de contrôler ces bactéries comme le contrôle des niveaux d’humidité et le pH de l’aliment, ainsi que le contrôle du temps et de la température de stockage.
 
Le choix de la matière de l’emballage dépend de la température recommandée de conservation pour l’aliment, l’humidité relative de l’emballage et l’effet de la lumière, si il y en a, sur le contenu. Les conditionnements sous vide et sous atmosphère modifiée sont utiles pour les aliments avec un taux élevé de graisses car ils aident à empêcher les graisses de rancir en réduisant l’exposition à l’oxygène.
 
Depuis décembre 2004, une nouvelle réglementation de l’UE sur les matières au contact avec les aliments est d’application. Il existe un avis du Comité scientifique de l’alimentation humaine (« Opinion of the Scientific Committee on Food ») sur l’utilisation du monoxyde de carbone comme composant des gaz utilisés dans le conditionnement sous atmosphère modifiée pour la viande fraîche.
 
Le Comité a dès lors conclu qu’il n'y avait pas de risque pour la santé concernant l'utilisation de 0,3-0,5 % de CO dans un mélange de gaz avec du CO2 et du N2 comme gaz pour atmosphère modifiée pour la viande fraîche, tant que la température de conservation et de transport ne dépasse pas 4°C. Cependant, le Comité désire montrer que, si les produits sont conservés dans des conditions inadéquates, la présence de CO peut cacher une preuve visuelle de péremption.
 
“Opinion du Comité Scientifique sur la nourriture”
 

http://ec.europa.eu/food/fs/sc/scf/out112_en.pdf

Article “Food Contact Materials: The View From the European Union”: 
http://www.packaginglaw.com/1805_.shtml  

To see the full text of the 14-page published version of the regulation in the Official Journal of the European Union:
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2004:338:0004:0017:EN:PDF


POUR EN SAVOIR PLUS

À PROPOS DE L'EUFIC
Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) est une organisation à but non lucratif qui fournit aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition et aux enseignants des informations sur la sécurité sanitaire & la qualité des aliments ainsi que sur la santé & la nutrition s'appuyant sur des recherches scientifiques en veillant à ce que ces informations puissent être comprises par les consommateurs.

En savoir plus
Date de la dernière mise à jour du site : 25/05/2016
Afficher tous les résultats de recherche