Conseils pour réduire les déchets alimentaires

Last Updated : 18 July 2017
  1. Achetez uniquement ce dont vous avez besoin
  2. Sachez distinguer les dates “ A consommer avant” et “A consommer de préférence avant”
  3. Utilisez ce que vous avez
  4. Eviter de servir trop
  5. Reconnaissez les moisissures
  6. Partagez le surplus de nourriture avec les autres
  7. Réutilisez les déchets là où cela est possible

Dans l’UE, environ 88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année, mais nous pouvons tous agir en changeant la manière dont nous faisons nos courses, cuisinons et planifions nos repas afin d’éviter de gaspiller la nourriture, l’argent et les ressources. 1

1. Achetez uniquement ce dont vous avez besoin

La véritable aubaine, c’est de pouvoir utiliser la nourriture à temps! “Deux pour le prix d’un” et autres offres du genre nous incitent à acheter plus que ce dont nous avons besoin, déplaçant ainsi les déchets du magasin à notre domicile. En termes de déchets alimentaires, il est avisé de ne pas acheter davantage que ce dont nous avons besoin.

Les “astuces de grand-mères” suivantes sont simples et peuvent nous aider à rester concentrés lors de l’achat d’aliments.

  • Préparez un plan de repas pour la semaine.
  • Utilisez une liste d’achats sur laquelle vous avez noté les quantités nécessaires.
  • Prenez en compte les éventuelles occasions où vous mangerez dehors.

2. Sachez distinguer les dates “A consommer avant” et “A consommer de préférence avant”

La date “A consommer avant” sur les emballages alimentaires nous indique jusqu’à quand nous pouvons manger le produit sans danger. La date “a consommer avant” se trouve généralement sur les aliments périssables tels que la viande réfrigérée, les produits laitiers et les plats préparés. Afin d’éviter de gaspiller de la nourriture, il faudrait acheter ces produits lorsque cela est nécessaire et en quantités nécessaires. Il est préférable de ne pas en faire provision.

Les dates “A consommer de préférence avant” sont plus flexibles que celles “a consommer avant”. Une fois cette date dépassée, les aliments tels que les haricots secs, les lentilles et les pâtes peuvent être consommés sans danger, bien que leur qualité ait peut-être diminué (par exemple la saveur, la couleur, la texture ont changé). Nous fier à nos sens devrait suffire pour évaluer la qualité des aliments portant cette indication.

3. Utilisez ce que vous avez

Ne pas gaspiller n’est pas si compliqué!

  • Vérifiez régulièrement le contenu de votre réfrigérateur et de vos placards de cuisine et utilisez les aliments dont la date d’expiration est proche.
  • Faites pivoter vos provisions alimentaires lorsque les nouvelles courses arrivent, de façon à ce que les produits à la date d’expiration plus proche soient mis en avant et visibles.
  • Lancez-vous dans un “nettoyage de frigo” et combinez tous les légumes qu’il vous reste dans un pot de pâtes, une soupe, une omelette ou un sauté. Ainsi, nous dégustons de nouveaux plats et évitons de jeter de la bonne nourriture.
  • Congelez les aliments avant leur date d’expiration. Les fruits congelés sont un bon ajout aux smoothies !

4. Evitez de servir trop

Voici quelques pratiques qui peuvent vous aider:

  • Servez de petites portions et resservez-vous plus tard plutôt que de jeter le surplus de nourriture dans vos assiettes à la poubelle.
  • Utilisez les restes pour le déjeuner du lendemain.
  • Congelez pour plus tard. Pour un résultat plus savoureux, les restes congelés devraient être utilisés dans un délai de trois mois (pour en savoir plus sur la manipulation sécuritaire des aliments cliquez ici). 2
  • Pas assez de restes pour un repas entier ? Mélangez et combinez différents plats, ajoutez de la salade ou du pain, et un festin apparaîtra devant vous !

5. Reconnaissez les moisissures

Si de la moisissure apparaît, la possibilité de “secourir” l’aliment dépend de l’aliment même. Les règles générales suivantes peuvent nous aider à déterminer la démarche à suivre.

Les aliments durs devraient pouvoir être consommés sans danger une fois que la partie moisie et la zone qui l’entoure sont enlevées. Ceci inclut les fromages à pâte dure, la charcuterie (telle que le salami et le jambon) et les fruits et légumes fermes (tels que les choux, les poivrons, les légumes-racines).

Les aliments mous devraient être jetés dès qu’ils commencent à moisir. Ceci inclut les restes cuits, les fromages à pâte molle, les yaourts et autres produits laitiers, le pain, les confitures et les fruits et légumes mous (tels que les concombres, les pêches, les tomates, les baies etc.).3 La raison en ait que la moisissure se propage dans les aliments mous (parfois sans même que l’on ne le voit).

6. Partagez le surplus de nourriture avec les autres

Si la nourriture peut toujours être consommée sans danger, notre nature d’êtres sociaux peut contribuer à la solution.

  • Renseignez-vous auprès de vos amis ou collègues, ils pourraient utiliser ce dont vous ne voulez pas.
  • Essayez de savoir s’il y a des banques alimentaires dans les alentours qui acceptent les dons et distribuez-les aux personnes dans le besoin.
  • Invitez les voisins à manger chez vous, ce n’est pas seulement un moyen agréable de se faire de nouveaux amis.

7. Réutilisez les déchets là où cela est possible

Essayez de réutiliser les restes alimentaires avant qu’ils ne finissent dans le bac de compostage. Les tiges de brocoli peuvent être hachées et cuites tout aussi bien que les fleurs, et les autres restes peuvent être transformés en bouillon maison !

Quant à la nourriture qui ne peut être réutilisée, le compostage est un processus naturel de biodégradation du déchet alimentaire par des microorganismes qui le transforment en un matériau foncé, terreux et riche en nutriments qui favorise la santé du sol.

  • Le compostage communautaire et les poubelles pour déchets alimentaires séparées sont un pas dans la bonne direction. Nous pouvons nous renseigner auprès de notre gouvernement local afin de savoir quel type de collecte de déchets alimentaires nous est accessible.
  • Ou bien nous pouvons nourrir notre propre jardin ! Le compost est une alternative biologique abordable à l’engrais acheté, cela dit, il vaut mieux s’en tenir aux aliments à base végétale (étant donné que les viandes et produits animaux peuvent engendrer des odeurs indésirables et la visite de ravageurs). 4

Sites web

  1. Love Food Hate Waste (Royaume-Uni)
  2. Too Good to Waste (Royaume-Uni)
  3. Wonky veg boxes (Royaume-Uni)
  4. FoodWaste (Irlande)
  5. Stop Food Waste (Irlande)
  6. Inglorious fruits & vegetables (France)
  7. Stop Spild Af Mad (Danemark)
  8. Eten Is Om Op Te Eten (Pays-Bas)
  9. Slang Inte Maten (Sweden)
  10. Savethefood.com (États-Unis)

Applications mobiles

  • Fridgely-Food Tracker: Recevez un rappel électronique lorsque vos produits alimentaires approchent de leur date de péremption... et des recettes
  • Yo No Desperdicio (Espagne): Échange alimentaire local.
  • Offres promotionnelles sur les surplus de nourriture des magasins d'alimentation locaux :
  • Food Cloud (Irlande) : Redistribution du surplus alimentaire de l’industrie aux associations caritatives.

References

  1. European commission website. Food waste section.
  2. EUFIC Food today, Safe food storage at home.
  3. USDA website, Food safety education section.
  4. Stop Food Waste website, Home composting section.