Programmes efficaces pour réduire l’obésité infantile et le surpoids chez les enfants

03 May 2018

Vous êtes maire, directeur d’école, ou un parent actif qui se soucie d’un environnement sain pour ses enfants ? Cet article vous aidera à trouver des mesures efficaces qui peuvent avoir une incidence sur la salubrité de votre école ou de votre quartier.

L’enfance et l’adolescence sont des périodes critiques pour l’introduction de saines habitudes de vie.  Cependant, le taux actuel d’enfants atteints de surpoids ou d’obésité prouve que ceci est plus facile à dire qu’à faire. De nombreuses habitudes de vie sont façonnées dans les écoles et maternelles, où les enfants passent la majorité de leur temps. De plus, les habitudes acquises à un jeune âge ont de grandes chances de subsister à l’âge adulte, et ceci peut avoir un effet positif du fait que l’enfant influence ainsi les comportements liés à la santé de la famille. Alors comment prévenir et lutter contre l’obésité infantile ?

JANPA – Action conjointe sur la nutrition et l’activité physique (Joint Action on Nutrition and Physical Activity)  - a été une initiative européenne visant à identifier et recueillir les stratégies efficaces pour prévenir le surpoids chez les enfants et les adolescents. Dans le cadre de leur travail, ils ont développé un ensemble d'outils en ligne avec un aperçu des mesures qui ont été efficaces pour l’introduction de bonnes pratiques liées à la santé dès la tendre enfance, par exemple dans les écoles. Cet outil facile à utiliser classe les mesures en fonction des “domaines d’action” tels que définis dans le Plan d'action de lutte contre l'obésité infantile de l'UE et contient de nombreux filtres, par exemple le type d’établissement scolaire (maternelle, école primaire etc.).

Interventions à l’école

Qu’est-ce que les programmes scolaires les plus efficaces ont-ils en commun? Ils facilitent l’alimentation saine et l’activité physique. Certains exemples incluent l’offre d’une éducation nutritionnelle, l’introduction de classes d’éducation physique obligatoires, et le fait de veiller à ce que des repas sains soient toujours disponibles (Tableau 1). Un autre exemple nous vient du projet européen STRENGTH2FOOD, qui vise à améliorer aussi bien la qualité nutritionnelle que la durabilité des repas scolaires en se penchant sur les systèmes d’approvisionnement alimentaire public et les chaînes d’approvisionnement alimentaire (courtes).

En général, les approches intégrées – la mise en œuvre aussi bien d’activités physiques que d’éducation nutritionnelle dans les écoles – possèdent le potentiel le plus élevé de prévenir la prise de poids chez les enfants. Qui plus est, ces programmes ne renforcent pas les inégalités sociales en matière de santé, étant donné qu’ils offrent un accès facile à l’activité physique et à l’alimentation saine aux enfants provenant de toutes les couches sociales.

La restriction du marketing et de la publicité alimentaire dans les écoles est une mesure importante. Les écoles peuvent consulter un outil de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – le Modèle de profil nutritionnel – afin de déterminer si les produits contiennent trop de sucre, de sel et/ou de matières grasses.

Afin de parvenir avec succès à une meilleure prévention de l’obésité infantile, les experts conviennent qu’il est essentiel de commencer dès la tendre enfance, et que tous les acteurs impliqués doivent travailler ensemble à la réalisation du même objectif. Ceci implique les familles, les écoles, les médecins, les producteurs alimentaires et les responsables politiques (locaux). L'ensemble d'outils en ligne de JANPA rend aux décideurs politiques locaux, aux écoles et aux parents la tâche beaucoup plus facile en ce qui concerne la recherche d’informations fiables sur les mesures efficaces qui conviennent à leur école ou à leur quartier.

Tableau 1. Exemples de mesures efficaces pour prévenir l’obésité infantile

 
Mesures efficaces Exemples
  • Faciliter la pratique de l’activité physique
  • Introduire des pauses actives dans les écoles
  • Offrir un accès facile aux aliments sains
  • Eliminer les aliments non sains
  • Ne concluez des contrats qu’avec les entreprises fournissant et/ou vendant des options saines d’aliments et de boissons aux écoles.
  • Surveillez les chiffres, le contenu et le placement des distributeurs automatiques.
  • Faites en sorte que de l’eau potable et salubre soit toujours accessible.
  • Limiter le marketing des aliments malsains
  • Interdisez toute publicité destine aux enfants de moins de 18 ans dans les institutions d’aide et de protection des enfants, dans les maternelles, les écoles primaires et leurs dortoirs.
  • Améliorer l’éducation en matière de nutrition et de mode de vie sain
  • Offrez aux instituteurs et au personnel de cuisine des écoles une formation à la nutrition.
  • Se soucier des enfants en surpoids
  • Mesurez et pesez les enfants régulièrement.
  • Faites parvenir votre avis aux enfants en surpoids et à leurs parents à l’aide de brochures et de ressources en ligne afin de promouvoir des habitudes de vie saines.
  • Intégrez les enfants atteints d’obésité dans un programme supervisé d’acquisition de saines habitudes de vie.
  • Surveillance et suivi des enfants en surpoids
  • Un système de surveillance national en milieu scolaire qui évalue le développement physique et moteur des enfants.
  • Faire preuve d’initiative
  • En l’absence de règlementation nationale ou municipale, mettez en place vos propres politiques scolaires.
  • Ouvrez les écoles aux parents afin que ceux-ci soient informés de la pédagogie et participent activement au processus.