• create pdf for Les avantages et la durabilité des chaînes d’approvisionnement alimentaire courtes

Les avantages et la durabilité des chaînes d’approvisionnement alimentaire courtes

Dernière mise à jour : 14/06/2021

Les chaînes alimentaires courtes peuvent aider à soutenir la durabilité de nos systèmes alimentaires. Voici comment elles peuvent être bénéfiques pour l'économie, l'environnement et la société en général !

Des modèles plus directs de distribution et de consommation alimentaires connus sous le nom de chaînes d'approvisionnement alimentaire courtes (SFSC) suscitent un grand intérêt pour leur potentiel à apporter des avantages sociaux, économiques et environnementaux par rapport aux pratiques plus conventionnelles. Les SFSC peuvent en effet offrir des avantages mutuels aux agriculteurs et aux consommateurs, aider à mettre en place un système alimentaire plus durable tout en répondant à certains des défis environnementaux et sociaux les plus urgents. Elles pourraient servir de modèle pour accroître la transparence, la confiance, l'équité et la croissance tout au long de la chaîne agroalimentaire et contribuer à améliorer la compétitivité et la durabilité globale du système agroalimentaire européen.

L'infographie suivante a été produite conjointement par les projets SMARTCHAIN et Strength2Food pour donner un aperçu de comment et dans quel contexte les SFSC peuvent être bénéfiques. Vous trouverez ci-dessous plus d'informations les recherches dans le cadre des projets qui révèlent ces avantages.1,2

Quels sont les avantages des chaines d'approvisionnement alimentaire courtes

Évaluation de la durabilité et de l'impact des chaînes d'approvisionnement alimentaire courtes - Strength2Food

Le projet Strength2Food a produit un rapport sur les impacts économiques, sociaux et environnementaux des SFSC et leur durabilité.3,4 Cette recherche s'est basée sur les observations de 208 entreprises alimentaires, impliquées dans 486 chaînes de marché, des 6 pays européens susmentionnés, ainsi que du Vietnam.

L'étude suggère que les SFSC permettent aux producteurs de faire des bénéfices financiers en captant une grande partie de la marge autrement absorbée par différents intermédiaires dans des chaînes plus longues (par exemple, grossistes, distributeurs ou détaillants). Les producteurs bénéficient également d'un plus grand pouvoir de négociation lorsqu'ils vendent via les SFSC. Les avantages associés importants comprennent la création d'emplois et la promotion de l'égalité entre les sexes, en raison de meilleures opportunités d'emploi pour les femmes dans les activités de logistique et de commerce par rapport aux chaînes plus longues. Bien que les ressources en main-d'œuvre nécessaires pour les processus de vente diffèrent d'une chaîne à l'autre, dans l'ensemble, les SFSC semblent nécessiter plus de main-d'œuvre que les chaînes plus longues pour diverses raisons. Par exemple, en plus du temps consacré par le producteur au transport et à la vente via les marchés de producteurs ou des activités similaires, l'emballage peut être aux frais du producteur plutôt que du détaillant, ce qui nécessite beaucoup plus de temps pour la préparation de la livraison en vrac. Fait intéressant, l'étude a également révélé que les acteurs impliqués dans les SFSC sont généralement impliqués simultanément dans les chaînes d'approvisionnement conventionnelles. Cela les aide à compenser les risques et les lacunes des chaînes courtes (comme une demande limitée) tout en continuant à profiter des avantages associés à la vente directe.

En ce qui concerne les impacts environnementaux des SFSC, les preuves semblent moins claires. Dans les faits, les SFSC peuvent être associés à des kilomètres alimentaires plus élevés et à des empreintes carbones plus importantes. Les participants à ces chaînes, en particulier les consommateurs, peuvent faire de nombreux petits voyages pour transporter des quantités relativement petites de nourriture à la fois. Cependant, l'empreinte carbone des différents types de SFSC n'est pas uniforme et peut différer largement selon les régions et les échelles de marché.

Évaluation de l'impact environnemental et socio-économique des SFSC - SMARTCHAIN

Grâce à une combinaison d'analyses du cycle de vie et d'une étude sur les perceptions des producteurs alimentaires concernant les avantages des chaînes d'approvisionnement alimentaire courtes, le projet SMARTCHAIN a évalué les innovations SFSC à partir de six études de cas européennes sélectionnées et représentatives d'un point de vue environnemental, social et économique, par rapport aux pratiques des chaînes alimentaires conventionnelles.

Dans l'ensemble, les SFSC semblent permettre de conserver au niveau local une part plus élevée de valeur ajoutée, avec des effets positifs sur le maintien de l'emploi local, en particulier dans les zones rurales. Au-delà des raisons socio-économiques, l'intégration sociale et l'autonomisation ont une grande importance lorsque les producteurs alimentaires choisissent des SFSC, qui présentent de meilleurs impacts sociaux, avec moins de discrimination liée au genre, moins de corruption, une concurrence plus loyale et un temps de travail approprié. La connexion directe avec les consommateurs, le contrôle du produit tout au long de la chaîne de valeur et l'intégration dans la communauté locale ont été mentionnés comme les avantages les plus importants que doivent offrir les SFSC. Les relations entre les professionnels tout au long de la chaîne de valeur et avec les consommateurs sont également plus conviviales et il y a plus de solidarité et de coopération. Enfin, l'impact de la crise du COVID-19 sur les entreprises SFSC a beaucoup varié selon les pays et les types de produits, les producteurs d'aliments d'origine animale rapportant un impact nettement plus positif que les autres.

Les principaux impacts environnementaux des produits agricoles dans tous les types de chaînes d'approvisionnement sont liés à la production primaire, en particulier à l'utilisation d'engrais et de produits phytopharmaceutiques et à l'utilisation des terres. En raison de la grande variété de types de SFSC, aucune conclusion générale concernant les impacts environnementaux de la logistique des SFSC n'a pu être tirée. Le transport des consommateurs peut être très inefficace car les paramètres de base sont la distance parcourue en voiture par kg de produit, la diversité des produits et les habitudes d'achat (en vrac ou en petites quantités). L'emballage, bien qu'important tout au long de la chaîne d'approvisionnement, n'est pas un contributeur majeur. Cela dépend de la matière première (le verre a généralement plus d'impact que le plastique), et de la question de savoir si et comment elle est éliminée ou réutilisée. Selon les cas, les emballages peuvent présenter des effets environnementaux positifs tels que le fait de prolonger la durée de conservation et de réduire ainsi le gaspillage alimentaire.

References

  1. Belletti G. & Marescotti A. (2020) Short Food Supply Chains for promoting Local Food on Local Markets. United Nations Industrial Development Organization (UNIDO)
  2. Vittersø G. et al (2021) Strategic Guide on Short Food Supply Chains. Strength2Food website.
  3. Malak-Rawlikowska A et al. (2019). Measuring the Economic, Environmental and Social Sustainability of Short Food Supply Chains. Sustainability 2019, 11(15), 4004.
  4. Vittersø G. et al. (2019) Short Food Supply Chains and their Contributions to Sustainability: Participants' Views and Perceptions from 12 European Cases. Sustainability 2019, 11(17), 4800.